Il y a quelque temps, je vous partageais les actions faciles à mettre en place pour commencer à réduire ses déchets sans que cela ne prenne de temps (article « zéro minute vers le zéro déchet« ). Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler des actions « zéro jetable » ou plus précisément: comment se passer de tous nos produits à usage uniques tels que cotons démaquillants, essuie-tout, cotons-tiges, mouchoirs, serviettes de table etc. A la maison comme à l’extérieur, la liste des produits à usage unique est longue.
Pour avancer vers le zéro déchet, il n’y a pas vraiment d’autre solution que d’essayer de bannir ces produits de notre quotidien. Pour franchir cette étape, inutile de mettre une cape rouge et un slip au-dessus du pantalon. Il suffit simplement de transformer ses gestes quotidiens en gestes responsables, sans les changer. Dans la plupart des cas, on commence à laver ce qu’on jette quotidiennement. Alors oui, ça prend un peu plus de temps que de jeter directement mouchoirs, cotons, éponges ou essuies-tout à la poubelle mais il suffit juste d’ajouter ces éléments à vos lessives habituelles.
Changer sans bouleverser, à son rythme et celui de sa famille. La clé est toujours d’introduire un changement à la fois. En effet, quand on commence à faire attention à tout ce qu’on utilise une seule fois avant de le jeter, on réalise que ces jetables sont nombreux et habituels dans notre quotidien. Vouloir tous les bannir ou les remplacer en une fois risque de se solder par un échec. Il est plus sage et probablement plus pérenne de mettre en place sa nouvelle routine et d’y être habitué avant d’introduire un nouveau changement. Et pour décider du premier changement, se diriger vers quelque chose qui vous fait plaisir est plus simple. Mes amies me disent souvent avoir apprécié le passage aux carrés à démaquiller lavables car il est facile, on fait un petit achat pour soi et on éprouve une grande satisfaction à ne plus jeter de coton (et à ne plus devoir en acheter!). C’est un bon moyen de commencer. Mais il y en a d’autres. On peut aussi décider de bannir les serviettes en papier, même quand on reçoit des invités par exemple! Optez pour un changement qui ne paraît pas être une montagne, c’est le meilleur moyen d’y arriver.

Pour terminer, passer du jetable au lavable pose souvent la question de l’utilisation d’eau et d’énergie pour faire tourner son lave-linge. Nous y reviendrons dans un prochain post, stay tuned! Néanmoins, dans bien des cas, il s’agit simplement de remplacer des petites objets tels que des lingettes ou des essuies-tout qui s’ajoutent facilement à une machine sans créer de cycle supplémentaire. Votre consommation d’eau ou d’énergie ne change donc pas!
Alors, qu’est-ce que vous en pensez? Prêts à vous lancer?

Auteur Maud Cavrois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *