Coaching n°2

Je cuisine responsable

Pour nous la cuisine est un plaisir. Nous allons vous prouver qu’il est possible de se faire plaisir, sans mettre de côté ses aspirations écologiques et éthiques.

Cuisiner responsable, qu’est ce que ça signifie ?

Pour nous, la cuisine responsable est un cycle qui débute au moment d’acheter ou récolter ses aliments (cf coaching n°1), qui se poursuit dans l’action de cuisinier en elle-même, et qui se termine par le compostage de ses déchets alimentaires. L’utilisation du compost pour faire à nouveau pousser les aliments nous fait revenir au début du cycle.

Le fléau du gaspillage alimentaire

À l’échelle du monde, les chiffres sont difficiles à imaginer : 1,3 milliards de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année. La pilule est d’autant plus difficile à avaler en sachant que 690 millions de personnes souffrent encore de la faim de nos jours. (Source : FAO – Organisations des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)

En France le gaspillage (= jeter des aliments consommables) s’élève à 10 millions de tonnes. Ce gaspillage se fait sur toute la chaîne alimentaire : du producteur au consommateur. Rapporté à l’individu le chiffre s’élève à 32kg par an. Et traduit en euros, ce gaspillage nous coûte 159€ par personne.(Source : Ademe – Agence de la transition écologique – Lutte contre le gaspillage alimentaire)

Le plan d’attaque :

Back to the basics : Connaître la saisonnalité des fruits et légumes.

Stop à la discrimination : « Moi j’aime les moches ».

Repenser son assiette : cuisiner plus végétal et anti-gaspi

Le compost : « Rendre à César ce qui est à César ! »

Back to the basics

Consommer de saison permet de consommer local. Vous l’avez sûrement remarqué, il est difficile de trouver des framboises fraîches et locales en décembre… Si vous en trouvez des fraîches, elles ont sûrement fait le trajet en avion depuis très loinnnn.

Nous vous conseillons de garder sous la main, dans votre téléphone par exemple, un tableau récapitulatif des fruits et légumes de saison. Si vous avez oublié d’y jeter un oeil, dirigez vous simplement vers les fruits et légumes produits en France, c’est indiqué.

Illustration : Plantez chez nous

Choisir les moches

Les fruits et légumes sont passés au crible et écartés au moindre défaut. Plusieurs producteurs locaux vous proposent tout de même d’acheter ces légumes moches et ces fruits difformes. Rassurez-vous ils ont le même goût. En les choisissant, vous vous assurez que le commerçant n’aura pas à les jeter. Leur prix est parfois même avantageux !

Vous pouvez également privilégier l’achat d’un légumes un peu avancé par exemple, si vous savez que vous allez le consommer rapidement. Tout est question d’organisation !

Repenser son assiette

À tous les amateurs/trices de viandes, rassurez-vous, nous ne vous demandons pas de tout stopper. Réduire sa consommation de viande est autant un geste pour la planète que pour votre santé !

Une assiette végétarienne équilibrée contient une belle portion de légumes, des céréales et pseudo-céréales, et des légumineuses. Ajoutez-y des épices, des herbes, des huiles, ou encore des graines.

Quelques conseils :

  • Cuire les légumes et les céréales al dente.
  • Faire tremper les fruits à coque et les céréales pour libérer les nutriments.
  • Faire pré-germer les légumineuses.
  • Faire attention à bien conserver ses aliments pour éviter le gaspillage.

Compostage

Il existe plusieurs solutions de compostage.

  • Dans votre jardin : Vous pouvez fabriquer un composteur vous-même, ou en acheter un si vous n’avez pas une âme bricoleuse. Mettre vos déchets en bute dans un coin du jardin peut fonctionner également.

Conseils :

– Retournez le compost 1 à 2 fois par mois.

– Pensez au ratio 1/3 de compost sec, 2/3 de compost humide. (Si le compost sent mauvais c’est qu’il est sûrement trop humide.)

– Attendez 6 mois pour obtenir un compost de bonne qualité.

– Utilisation : Mélangez 3 doses de terre avec une dose « d’humus » (= compost final).

  • Sans jardin : Vous pouvez opter pour un lombricomposteur. Les lombrics vont manger vos déchets organiques et vous fournir du « lombrithé », un engrais naturel puissant.

Conseils :

– Gardez le lombricomposteur à l’abri du soleil, dans un endroit entre 5 et 25°C.

– Ratio : 1/3 de compost sec, 2/3 d’humide.

– Coupez les déchets en petits morceaux.

– Si vous laissez le composteur dehors d’autres insectes vont s’y inviter, ce n’est pas grave.

– Utilisation : Diluez 1 dose de « lombrithé » dans 10 doses d’eau .

  • Le composteur de cuisine : Grâce à des micro-organismes contenus dans une petite poubelle, vous obtenez un engrais liquide (à utiliser comme du lombrithé) et un compost riche (à utiliser comme de l’humus).
  • Autres solutions : apporter vos déchets à un jardin partagé, à un compost collectif, ou faites la demande à votre copropriété pour mettre en place un composteur.

Conseils à retrouver dans le Manuel d’écologie quotidienne de Julie Bernier.

Les défis

Le défi – semaine 1

Je me familiarise avec la saisonnalité des produits frais !

Notre conseil pour y arriver : Gardez une liste dans votre téléphone, ou tableau sur votre frigo.

Le défi – semaine 2

J’achète un légume moche ou un produit avec une DLC courte que je cuisine rapidement, pour lui éviter la case poubelle !

Notre conseil pour y arriver : Achetez des produits avec une DLC courte seulement si vous savez que vous allez pouvoir les cuisiner.

Pour les légumes moches, il existe des paniers déjà tout préparés.

Le défi – semaine 3

Cette semaine je cuisine au moins un repas végétarien !

Notre conseil pour y arriver : Choisissez une recette qui vous donne vraiment envie ! Beaucoup d’idées se trouvent sur Pinterest, les visuels peuvent vous aider à choisir.

Le défi – semaine 4

Je composte mes déchets organiques !

Notre conseil pour y arriver : Sélectionner l’option qui vous convient le plus, et lancez vous ! L’habitude est assez simple à prendre.

Et si vous même n’avez pas besoin de l’engrais obtenu, d’autres personnes autour de vous peuvent être intéressées, posez la question ! 🙂

Maintenant c’est à vous de jouer ! Contactez-nous si besoin, nous sommes là pour vous aider. Si vous voulez aller plus loin le coaching n°3 vous attend !

Auteur LILY