Le zéro déchet n’existe pas. Vivre avec une poubelle toujours vide n’est pas un but en soi, en tout cas pas pour nous. En revanche, limiter les produits à usage unique, éviter le plastique quand c’est possible, faire durer ses produits et réutiliser au maximum est positif. On fait moins fabriquer, on jette moins et on vit tout aussi bien. Le zéro déchet n’est pas qu’une histoire de poubelle, c’est juste un mode de consommation différent et plus respectueux de notre environnement.

Vouloir se mettre au zéro déchet et passer à l’action peut paraître difficile de prime abord. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, voici 10 actions simples à mettre en place chez vous et où que vous soyez !

  • Avoir une gourde dans son sac !  Qu’on aille au travail, chez des amis ou en balade, on emporte une gourde avec soi. Eau, thé ou café, elle évite tous les contenants habituels en plastique. Et si on a 10 ans ou 70 ans et qu’on ne peut décidément pas se passer de paille pour la grenadine ou l’Irish coffee, il existe des pailles réutilisables en inox 😉.
  • Se munir d’un tote bag pour faire vos courses. Pratiques, fins et légers, ces sacs en tissus deviendront vite vos alliés ! Vous pourrez même y glisser sacs à vrac et sac à pain pour compléter votre équipement !
  • Plus doux pour notre peau et réutilisables, les cotons démaquillants lavables sont un geste simple à adopter lors de sa routine beauté. Selon une étude, plus de 2000 cotons démaquillants seraient utilisés et jetés en moyenne par une femme en France chaque année.
  • Favoriser l’usage de cosmétiques solides permettra de limiter considérablement la consommation de plastique de vos salles de bain. Le savon solide saponifié à froid permet de préserver les qualités des beurres et huiles utilisés et hydrate mieux la peau. Les shampoings solides moussent aussi bien qu’un shampoing liquide et utilise des tensioactifs doux et respectueux des cheveux comme de la planète.
  • Comme les carrés démaquillants, les mouchoirs réutilisables sont une bonne alternative aux mouchoirs en papier. Nous en jetons 20 milliards chaque année en France. Le saviez-vous ? L’usage du mouchoir en tissu remonte à l’Antiquité ! Écologique et durable, il ne génère aucun déchet, évite les rougeurs et permet de préserver nos forêts.
  • Débarbouillage de frimousses, nettoyage de petits accidents du quotidien, les essuies-tout lavables remplaceront à merveille votre essuie-tout traditionnel ! 
  • Fini l’usage des bouteilles d’eau en plastique ! On pense à privilégier l’eau en carafe en y ajoutant des perles de céramique. Composées d’une argile enrichie en micro-organismes, elles agissent directement sur la composition de l’eau, la rendant plus pure en éliminant la plupart des résidus nocifs contenus dans l’eau du robinet.
  • Dire au revoir à la publicité en collant un stop-pub sur sa boîte aux lettres. Cela fait partie de ces petits déchets qui entrent progressivement dans notre quotidien sans que l’on s’en aperçoive. Plus nous serons nombreux à refuser les tracts publicitaires, moins on en imprimera !
  • Un dressing de seconde main ! Après avoir fait un état des lieux de votre armoire, profitez de cette alternative pour vous offrir des pièces fabriquées dans des matériaux nobles et respectueux de l’environnement. Depuis 20 ans, nous consommons 40% de vêtements en plus. Avec l’arrivée de la “fast fashion” notre rapport à la mode s’est totalement transformé. L’impact environnemental de l’industrie textile pèse lourd puisqu’il arrive deuxième des industries les plus polluantes après l’industrie pétrolière.
  • Mieux consommer ! Le coût du gaspillage alimentaire s’élève entre 12 à 20 milliards d’euros par an, il est l’un des fléaux majeurs de notre époque. Pour changer nos habitudes alimentaires, le plus simple est de trouver des alternatives à nos lieux de consommation habituels. Privilégiez par exemple les marchés, les producteurs, les lieux de circuits courts, les magasins en vracs, etc … Sans oublier de faire vos courses en fonction des produits de saison et de vos menus de la semaine ! Pour ce faire, établissez vos repas en amont et pourquoi ne pas vous essayez au batch cooking ! Ce concept qui compte de plus en plus d’adeptes, consiste à cuisiner en seulement 2 heures tous vos repas de la semaine pour ne plus à avoir qu’à les assembler!

Et n’oubliez pas, même si la liste peut sembler conséquente, il est nécessaire d’intégrer un seul de ces gestes à la fois pour que la transition vers le zéro déchet devienne pérenne ! 

A très vite pour un nouvel article ,

Alice de ManaMani

Auteur Alice

Commentaires (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *